final cd layout (template 2382)

L’album à découvrir de la semaine : Graydon James & The Young Novelists – In The Year You Were Born

Posté le 22 septembre 2012

Vous aviez adoré leur précédent EP intitulé A Small Town Eulogy ? Alors réjouissez-vous car les Canadiens Graydon Jams & The Young Novelists nous reviennent ce mois-ci avec un album complet, enregistré en début d’année. Pour notre plus grand plaisir, ils distillent à nouveau leur folk énergique (qui flirte parfois avec le rock), à travers 12 titres très réussis.

Allez, je l’avoue, la première écoute ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable… Sans doute parce que je m’étais souvenu tous les bons moments passés en compagnie de ce très bon EP sorti en 2011. Et tout à mon excitation de découvrir un album complet, j’en attendais sans doute trop… et avais tout simplement oublié qu’un album ne se construit pas comme un EP ! Sur un EP, il est tout à fait possible d’enchaîner les titres accrocheurs, alors qu’un album a une vie beaucoup plus étirée et complexe. Et la notion d’album ayant tendance à disparaître, il devient de plus en plus rare de tomber sur des albums comme ce In The Year You Were Born, où tout s’enchaîne si naturellement.

Morceaux up-tempo ou moments plus feutrés, le groupe nous déroule toute sa panoplie folk, qu’il aime comme à son habitude emmener sur d’autres chemins. Cela commence sans aucune introduction par le puissant et entêtant I Was A Young Man’s Son, où l’on découvre un piano quasiment ragtime, une guitare électrique qui n’a pas l’intention de se faire oublier…  et ce qui fait incontestablement partie de la patte du groupe : de délicieuses harmonies vocales ! On reste dans cette belle énergie avec In Your Defense, un morceau encore plus teinté rock où le groupe nous sert sa spéciale : un final tout en intensité. Superbe !

Standing Still semble venir calmer un peu nos ardeurs, puisque cette chanson s’annonce comme une ballade folk somme toute classique, avec néanmoins les rythmiques syncopées qu’affectionnent nos amis Canadiens. Mais ce serait mal les connaître que de penser qu’ils n’allaient pas encore une fois s’écarter de ce schéma traditionnel pour nous proposer une vague finale à nouveau très réussie. La véritable ballade se trouve plutôt du côté de Small-Town Hymns, véritable petit moment de tendresse à déguster sans modération.

Le rythme repart de plus belle avec Make The Same Mistake, une chanson efficace à défaut d’être réellement marquante. Et puis on se retrouve ensuite en terrain connu avec It Takes All Kinds et Left Behind, déjà entendus sur A Small Town Eulogy. Deux titres toujours aussi excellents, qui bénéficient au passage de la qualité globale nettement supérieure de cet opus vis à vis du précédent. Qualité d’enregistrement et de mixage, petites améliorations des arrangements : si on ne les avait pas autant appréciés l’an dernier au point de les connaître par cœur, on les redécouvrirait presque ;-)

Retour à la ballade folk légèrement mélancolique et teintée de blues/rock avec You’re on Your Own, un titre dont la mélodie viendra aisément se rappeler à vos bons souvenirs au beau milieu de la journée. On bascule ensuite du côté rock The Way It Was, un morceau qui véhicule là encore une belle énergie qu’il est difficile de ne pas ressentir au point de tapoter du pied ou opiner du chef…

Si la douceur country de For What It’s Worth ne m’inspire pas plus que cela, j’avoue par contre ne pas rester du tout insensible aux deux caresses qui concluent ce très bel album. Avec ses airs de ne pas y toucher, Long Long Long nous promène tout de même durant 6 minutes au pays de nos propres songes… et alors que Waste Of Time nous ramène à la réalité, l’interprétation vibrante de nos deux chanteurs sur cette dernière chanson en fait un très beau moment d’émotion.

Bref, vous l’aurez compris, cet album de Graydon James & The Young Novelists est une belle réussite qui, comme les bons vins, révèle ses meilleurs saveurs avec un peu de temps. Histoire de pouvoir déguster ces 12 titres n’importe où, deux solutions s’offrent à vous sur la page Bandcamp de l’album : le téléchargement (7$ CAD) ou le CD (8$ CAD + frais de port). En ce qui me concerne j’ai choisi le CD… et je l’ai même choisi 2 fois tant je suis certain qu’il fera un bien beau cadeau à offrir ;-)

Ce que les autres disent

  1. FredBezies 24 septembre 2012 at %H:%M

    C’est étrange la vie. Je n’avais pas du tout accroché à leur EP qui tu as présenté l’année dernière. Et pourtant l’album complet, je vais l’acheter en version physique.

    J’avoue que je trouve l’album plus intéressant à l’écoute que l’EP.

    Et autre aveu. J’ai lancé la lecture du flux sans grande conviction, et la claque. Peut-être qu’avec l’album en oreille, l’EP passera mieux.

    En tout cas, merci, mais pas de la part de ma carte bleue qui va encore me mordre les doigts, sale bête !

  2. Rétrolien: someday we hope to achieve kardashian-level publicity… — Graydon James & The Young Novelists

  3. toine 1 octobre 2012 at %H:%M

    Salut (en retard) Fred !

    Ah mais moi aussi au final je préfère largement cet album… c’est juste que je vivais sur les souvenirs d’un EP qui m’avait bien plu de façon assez immédiate, alors que celui-ci a mis plus de temps à me conquérir, mais de façon plus définitive tant c’est un bonheur pour les oreilles ! Et à réécouter l’EP après coup, c’est vrai que ce dernier fait pâle figure (efficace mais moins abouti).

    Bien l’bonjour à ta carte bleue ;-)

  4. Frederic Bezies 14 octobre 2012 at %H:%M

    Désolé de répondre avec autant de retard. Ma carte bleue va pas trop mal, j’attends juste de recevoir le CD. J’espère l’avoir dans la semaine.

    Faut compter toujours une dizaine de jours depuis le Canada ou les USA. Enfin, ça dépend aussi d’autres facteurs :)

    Et je t’avoue qu’après avoir réécouté l’EP, je n’ai toujours pas apprécié.

  5. toine 15 octobre 2012 at %H:%M

    Ouep je les ai reçus au bout d’une dizaine de jours il me semble…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 − 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>