Entertainment for the Braindead

Entertainment for the Braindead

Posté le 14 février 2011

Janvier 2011. Tranquillement revenu des festivités de fin d’année, une bien triste nouvelle vient perturber cette envie positive qui nous envahit la plupart du temps à la vue de ces 12 nouveaux mois s’offrant à nous : Entertainment For The Braindead a disparu d’Internet ! Plus de page Facebook, de compte Bandcamp, Twitter ou autre…

Heureusement l’équipe de aaahh records nous rassure, Julia Kotowski (puisque c’est ainsi que l’état civil allemand la désigne) souhaite simplement prendre du recul vis à vis d’Internet. Puis c’est Julia elle-même qui vient poster un petit message (accompagné d’une chanson), qui sous-entend que son retour sur le Web n’est pas forcément pour demain, bien qu’elle continue de faire de la musique… ouf, c’est déjà ça !

Il faut dire qu’Entertainment For The Braindead est sans doute l’artiste qui m’aura le plus marqué lorsque j’ai découvert le monde si riche des musiques en libre diffusion.

Elle arrive a créer un univers bien à elle, tout en douceur et en émotion, variant les instruments et les arrangements pour parler directement à notre âme (à la mienne en tout cas !). Et je pense sincèrement qu’elle fait partie des raisons d’être de ce site. C’est en tombant sous le charme indéniable de ses petites pépites intimistes que j’ai eu envie de crier au monde : « Hé mais il y a des artistes extraordinaires qui partagent leurs œuvres, venez les découvrir et les encourager ! »

Aujourd’hui je vous ai mitonné une petite sélection en allant piocher dans sa discographie déjà bien fournie : Hypersomnia (2007), Hydrophobia (2008), Seven (2009), Raw Timber (2009), Roadkill (2010) et Trivialities (2010).

Beaucoup d’instruments acoustiques, des plus connus (guitare, ukulélé, banjo, mandoline, flûte traversière, glockenspiel, concertina…) aux plus improbables (papier, bocal de conserve, tiroir…), une voix envoûtante et charismatique, le tout finement arrangé pour le bonheur de nos oreilles et de nos cœurs, voilà de quoi passer un agréable moment…

Et si vous voulez découvrir chaque album plus en détails, rendez-vous sur le netlabel aaahh records et sur le site Free Music Archive, où vous pourrez les écouter et les télécharger. Sur la page Remix du site aaahh records, vous trouverez même de quoi faire des remixes des chansons de l’album Hydrophobia, ainsi que les remixes que d’autres en ont fait.

Une bonne nouvelle pour finir : Entertainement For The Braindead est revenue à pas feutrés sur le Web. Son site Internet est de nouveau en ligne (mais pour le moins minimaliste), elle a recréé une page Facebook et partage quelques billets via une page tumblr. Qui sait, peut-être un jour pourrai-je vous proposer une interview… ;-)

Je finis d’écrire ce billet en écoutant le dernier titre de cette compilation : « Animals », la version épurée guitare/voix de l’album « Raw Timber »… quelle merveille d’émotion alors que l’originale (dans l’album « Seven », avec des arrangements aux petits oignons) était déjà un délice !

Bonne écoute…

Be the first to leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 − = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>